Foire aux questions

Soins chiropratiques correctifs


Les soins correctifs maintiennent un soulagement de la douleur et favorisent une diminution du symptôme, mais ils visent surtout à corriger la cause du problème de santé. Par exemple, une personne peut avoir des maux de tête causés par un déplacement d’une ou de plusieurs vertèbres du cou, provoquant ainsi l’irritation des nerfs de cette région. Ceci aura pour effet une réduction de l’afflux sanguin à la tête et il en résultera un mal de tête. Les soins de soulagement visent à faire disparaître le symptôme : le mal de tête. Seuls les soins correctifs agissent directement et progressivement sur la cause afin d’entraîner la disparition du mal de tête et de régler le problème à la source. Lors de la période de soins de réhabilitation, il y a des examens de contrôle et une réévaluation périodique de façon à mesurer le progrès et vérifier si le problème est véritablement corrigé. Le degré de réversibilité ou de récupération est différent selon la phase de dégénération et la nature de la condition. Dans certains cas, l’état de santé d’une personne s’est dégradé au point tel qu’il est difficile d’envisager une guérison complète. Le chiropraticien vous informera de la gravité de votre état et pourra évaluer le degré d’amélioration possible. Même si un rétablissement complet s’avère improbable, il est possible d’établir un protocole de soins permettant à votre état de santé d’atteindre son potentiel maximal afin d’améliorer votre qualité de vie.




Soins chiropratiques préventifs


Les soins préventifs visent à maintenir les corrections apportées ou à assurer que votre état de santé demeure à son plein potentiel. Ces soins sont en fonction de vos exigences physiques et selon votre style de vie : les sports et activités que vous pratiquez, le travail que vous effectuez, le stress que vous subissez, etc. De nature sporadique, les visites périodiques vous permettront de diminuer les chances de récidives et de douleur afin de maintenir en état optimal votre condition neuro-vertébrale retrouvée grâce aux traitements correctifs. La chiropratique demeure avant tout une méthode naturelle de santé préventive permettant à tous de conserver leur bien le plus précieux – la santé!




Pourquoi Consulter en chiropratique?


Lorsque notre corps devient malade, nous ressentons des symptômes. Ceux-ci nous apparaissent en forme de douleurs, tensions, perte de sommeil, troubles digestifs, allergies, troubles de coordination, ou toute autre condition qui n’est pas normale pour un corps en santé. C’est la façon par laquelle notre corps nous averti qu’il a besoin d’aide. Souvent notre première réaction est de prendre des médicaments pour traiter les symptômes. C’est simple, c’est rapide et c’est parfois efficace. Mais le corps préfère ce qui est naturel. Les effets secondaires des médicaments en disent long. Le soulagement qu’ils offrent est souvent temporaire. Règle générale, les symptômes que nous ressentons sont uniquement un avertissement provenant du corps et pas du tout le véritable problème. Ainsi, lorsque nous utilisons un médicament pour soulager les symptômes – un analgésique, un anti-anxiolytique, un anti-inflammatoire, un somnifère, un vaporisateur pour les sinus, ou tout autre remède qui traite les symptômes et non la cause – nous accordons à la maladie ou à la blessure un délai de plus dans la détérioration de notre corps, notre santé et notre qualité de vie. N’est-il pas préférable de faire l’effort nécessaire pour corriger la condition qui provoque la douleur ou les malaises et qui empêche votre système nerveux de bien fonctionner? La plupart des gens pensent que la chiropratique ne traite que le mal de dos, mais la vérité est tout autre. Qu’une douleur provienne des épaules, du cou, des bras, des mains, des jambes ou des pieds, que vous souffrez de problèmes digestifs, de migraines ou d’équilibre, ou qu’il s’agisse d’engourdissements qui persistent, une dysfonction du système nerveux est généralement mise en cause. En tant que spécialiste de la santé neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien procède à divers examens physiques, orthopédiques, neurologiques et radiologiques qui permettent de dépister la cause et régler le problème à la source. Les traitements chiropratiques ainsi que la neurologie fonctionnelle proposent des solutions efficaces et non-invasives (sans médicament, ni chirurgie) pour soigner la douleur, même chronique, ainsi que toute une gamme de problèmes de santé. Voilà une option qui s’avère plus intéressante que masquer les symptômes, ce que font les analgésiques, les anti-inflammatoires et bien d’autres médicaments. Faire l’expérience des bienfaits de la chiropratique, c’est prendre sa santé en main, naturellement!




Pourquoi respecter la fréquence des traitements?


Lorsque vous entreprenez des traitements chiropratiques, l’objectif est à la fois de régler le problème immédiat de douleur et d’en corriger la cause. Ceci demande un effort de la part du patient, car il doit collaborer dans la correction de l’origine de sa condition et prendre les responsabilités associées à une telle décision. Après la phase de soins intensifs, où l’on tente de régler le plus grand nombre de problèmes le plus rapidement possible, la phase de soins correctifs a pour objectif d’améliorer les anomalies vertébrales de position ou de mouvement afin de permettre au système nerveux de mieux fonctionner. La fréquence et la durée des traitements qui sont recommandées sont en fonction du problème à rectifier et auront un impact direct sur la rapidité avec laquelle vous retrouverez votre santé et qualité de vie. Aussi, pour obtenir des résultats durables, il est important de respecter le protocole de traitement proposé, même lorsque la douleur a complètement disparu. L’amélioration de votre condition sera vérifiée par des examens de contrôle et des radiographies à différentes étapes de vos soins correctifs. Une fois complétés, des suivis préventifs peuvent être entrepris de façon périodique, de façon à prévenir une rechute ou régler un malaise ponctuel.




Comment la chiropratique se distingue-t-elle des autres soins de la santé?


La chiropratique n’est pas une médecine alternative ni une médecine douce. Il s’agit d’une science de la santé reconnue mondialement qui utilise les connaissances approfondies de l’anatomie, de la physiologie et de la neurologie du corps humain pour maximiser le potentiel de santé du patient. La chiropratique insiste tant sur la prévention et la détection précoce de problèmes de santé que sur le traitement de symptômes et de douleurs lorsque ceux-ci se manifestent. Le chiropraticien suit une formation doctorale universitaire de 5 ans, tout comme le médecin, mais il doit obtenir 245 crédits d’études, comparé aux 225 crédits requis en médecine générale et aux 105 crédits en physiothérapie. Son champ de compétence est neuro-musculo-squelettique et il est qualifié pour poser un diagnostic. Le chiropraticien traite les conditions associées à la colonne vertébrale, il ajuste toutes les articulations du corps et il soigne les troubles neuro-organiques, incluant les problèmes digestifs, sinusites, labyrinthites, vertiges et étourdissements. Le chiropraticien intervient par des changements de vie, de posture et d’alimentation. Il utilise ses mains ainsi que des appareils d’ajustement spécialisés pour améliorer la fonction ou l’alignement des articulations. Des thérapies complémentaires, tels l’électrothérapie, le laser froid pulsé, la neurocryothérapie, la diathermie et les thérapies méridiennes, lui servent à améliorer et à stimuler la physiologie neurale et musculaire pour accélérer le processus de guérison. Au même titre que les rendez-vous réguliers chez le médecin ou le dentiste, il est important d’intégrer des visites chez le chiropraticien dans ses habitudes de soins de santé. Et lorsque vous ressentez des douleurs corporelles, plutôt que d’en faire abstraction ou de les masquer en prenant des médicaments, consultez un chiropraticien immédiatement avant que la situation ne s’aggrave.





Soins chiropratiques correctifs


Les soins correctifs maintiennent un soulagement de la douleur et favorisent une diminution du symptôme, mais ils visent surtout à corriger la cause du problème de santé. Par exemple, une personne peut avoir des maux de tête causés par un déplacement d’une ou de plusieurs vertèbres du cou, provoquant ainsi l’irritation des nerfs de cette région. Ceci aura pour effet une réduction de l’afflux sanguin à la tête et il en résultera un mal de tête. Les soins de soulagement visent à faire disparaître le symptôme : le mal de tête. Seuls les soins correctifs agissent directement et progressivement sur la cause afin d’entraîner la disparition du mal de tête et de régler le problème à la source. Lors de la période de soins de réhabilitation, il y a des examens de contrôle et une réévaluation périodique de façon à mesurer le progrès et vérifier si le problème est véritablement corrigé. Le degré de réversibilité ou de récupération est différent selon la phase de dégénération et la nature de la condition. Dans certains cas, l’état de santé d’une personne s’est dégradé au point tel qu’il est difficile d’envisager une guérison complète. Le chiropraticien vous informera de la gravité de votre état et pourra évaluer le degré d’amélioration possible. Même si un rétablissement complet s’avère improbable, il est possible d’établir un protocole de soins permettant à votre état de santé d’atteindre son potentiel maximal afin d’améliorer votre qualité de vie.




Soins chiropratiques préventifs


Les soins préventifs visent à maintenir les corrections apportées ou à assurer que votre état de santé demeure à son plein potentiel. Ces soins sont en fonction de vos exigences physiques et selon votre style de vie : les sports et activités que vous pratiquez, le travail que vous effectuez, le stress que vous subissez, etc. De nature sporadique, les visites périodiques vous permettront de diminuer les chances de récidives et de douleur afin de maintenir en état optimal votre condition neuro-vertébrale retrouvée grâce aux traitements correctifs. La chiropratique demeure avant tout une méthode naturelle de santé préventive permettant à tous de conserver leur bien le plus précieux – la santé!




Pourquoi Consulter en chiropratique?


Lorsque notre corps devient malade, nous ressentons des symptômes. Ceux-ci nous apparaissent en forme de douleurs, tensions, perte de sommeil, troubles digestifs, allergies, troubles de coordination, ou toute autre condition qui n’est pas normale pour un corps en santé. C’est la façon par laquelle notre corps nous averti qu’il a besoin d’aide. Souvent notre première réaction est de prendre des médicaments pour traiter les symptômes. C’est simple, c’est rapide et c’est parfois efficace. Mais le corps préfère ce qui est naturel. Les effets secondaires des médicaments en disent long. Le soulagement qu’ils offrent est souvent temporaire. Règle générale, les symptômes que nous ressentons sont uniquement un avertissement provenant du corps et pas du tout le véritable problème. Ainsi, lorsque nous utilisons un médicament pour soulager les symptômes – un analgésique, un anti-anxiolytique, un anti-inflammatoire, un somnifère, un vaporisateur pour les sinus, ou tout autre remède qui traite les symptômes et non la cause – nous accordons à la maladie ou à la blessure un délai de plus dans la détérioration de notre corps, notre santé et notre qualité de vie. N’est-il pas préférable de faire l’effort nécessaire pour corriger la condition qui provoque la douleur ou les malaises et qui empêche votre système nerveux de bien fonctionner? La plupart des gens pensent que la chiropratique ne traite que le mal de dos, mais la vérité est tout autre. Qu’une douleur provienne des épaules, du cou, des bras, des mains, des jambes ou des pieds, que vous souffrez de problèmes digestifs, de migraines ou d’équilibre, ou qu’il s’agisse d’engourdissements qui persistent, une dysfonction du système nerveux est généralement mise en cause. En tant que spécialiste de la santé neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien procède à divers examens physiques, orthopédiques, neurologiques et radiologiques qui permettent de dépister la cause et régler le problème à la source. Les traitements chiropratiques ainsi que la neurologie fonctionnelle proposent des solutions efficaces et non-invasives (sans médicament, ni chirurgie) pour soigner la douleur, même chronique, ainsi que toute une gamme de problèmes de santé. Voilà une option qui s’avère plus intéressante que masquer les symptômes, ce que font les analgésiques, les anti-inflammatoires et bien d’autres médicaments. Faire l’expérience des bienfaits de la chiropratique, c’est prendre sa santé en main, naturellement!




Pourquoi respecter la fréquence des traitements?


Lorsque vous entreprenez des traitements chiropratiques, l’objectif est à la fois de régler le problème immédiat de douleur et d’en corriger la cause. Ceci demande un effort de la part du patient, car il doit collaborer dans la correction de l’origine de sa condition et prendre les responsabilités associées à une telle décision. Après la phase de soins intensifs, où l’on tente de régler le plus grand nombre de problèmes le plus rapidement possible, la phase de soins correctifs a pour objectif d’améliorer les anomalies vertébrales de position ou de mouvement afin de permettre au système nerveux de mieux fonctionner. La fréquence et la durée des traitements qui sont recommandées sont en fonction du problème à rectifier et auront un impact direct sur la rapidité avec laquelle vous retrouverez votre santé et qualité de vie. Aussi, pour obtenir des résultats durables, il est important de respecter le protocole de traitement proposé, même lorsque la douleur a complètement disparu. L’amélioration de votre condition sera vérifiée par des examens de contrôle et des radiographies à différentes étapes de vos soins correctifs. Une fois complétés, des suivis préventifs peuvent être entrepris de façon périodique, de façon à prévenir une rechute ou régler un malaise ponctuel.




Comment la chiropratique se distingue-t-elle des autres soins de la santé?


La chiropratique n’est pas une médecine alternative ni une médecine douce. Il s’agit d’une science de la santé reconnue mondialement qui utilise les connaissances approfondies de l’anatomie, de la physiologie et de la neurologie du corps humain pour maximiser le potentiel de santé du patient. La chiropratique insiste tant sur la prévention et la détection précoce de problèmes de santé que sur le traitement de symptômes et de douleurs lorsque ceux-ci se manifestent. Le chiropraticien suit une formation doctorale universitaire de 5 ans, tout comme le médecin, mais il doit obtenir 245 crédits d’études, comparé aux 225 crédits requis en médecine générale et aux 105 crédits en physiothérapie. Son champ de compétence est neuro-musculo-squelettique et il est qualifié pour poser un diagnostic. Le chiropraticien traite les conditions associées à la colonne vertébrale, il ajuste toutes les articulations du corps et il soigne les troubles neuro-organiques, incluant les problèmes digestifs, sinusites, labyrinthites, vertiges et étourdissements. Le chiropraticien intervient par des changements de vie, de posture et d’alimentation. Il utilise ses mains ainsi que des appareils d’ajustement spécialisés pour améliorer la fonction ou l’alignement des articulations. Des thérapies complémentaires, tels l’électrothérapie, le laser froid pulsé, la neurocryothérapie, la diathermie et les thérapies méridiennes, lui servent à améliorer et à stimuler la physiologie neurale et musculaire pour accélérer le processus de guérison. Au même titre que les rendez-vous réguliers chez le médecin ou le dentiste, il est important d’intégrer des visites chez le chiropraticien dans ses habitudes de soins de santé. Et lorsque vous ressentez des douleurs corporelles, plutôt que d’en faire abstraction ou de les masquer en prenant des médicaments, consultez un chiropraticien immédiatement avant que la situation ne s’aggrave.





©2020 Clinique NeuroPro