Foire aux questions

Soins chiropratiques correctifs


Les soins correctifs maintiennent un soulagement de la douleur et favorisent une diminution du symptôme, mais ils visent surtout à corriger la cause du problème de santé. Par exemple, une personne peut avoir des maux de tête causés par un déplacement d’une ou de plusieurs vertèbres du cou, provoquant ainsi l’irritation des nerfs de cette région. Ceci aura pour effet une réduction de l’afflux sanguin à la tête et il en résultera un mal de tête. Les soins de soulagement visent à faire disparaître le symptôme : le mal de tête. Seuls les soins correctifs agissent directement et progressivement sur la cause afin d’entraîner la disparition du mal de tête et de régler le problème à la source. Lors de la période de soins de réhabilitation, il y a des examens de contrôle et une réévaluation périodique de façon à mesurer le progrès et vérifier si le problème est véritablement corrigé. Le degré de réversibilité ou de récupération est différent selon la phase de dégénération et la nature de la condition. Dans certains cas, l’état de santé d’une personne s’est dégradé au point tel qu’il est difficile d’envisager une guérison complète. Le chiropraticien vous informera de la gravité de votre état et pourra évaluer le degré d’amélioration possible. Même si un rétablissement complet s’avère improbable, il est possible d’établir un protocole de soins permettant à votre état de santé d’atteindre son potentiel maximal afin d’améliorer votre qualité de vie.




Soins chiropratiques préventifs


Les soins préventifs visent à maintenir les corrections apportées ou à assurer que votre état de santé demeure à son plein potentiel. Ces soins sont en fonction de vos exigences physiques et selon votre style de vie : les sports et activités que vous pratiquez, le travail que vous effectuez, le stress que vous subissez, etc. De nature sporadique, les visites périodiques vous permettront de diminuer les chances de récidives et de douleur afin de maintenir en état optimal votre condition neuro-vertébrale retrouvée grâce aux traitements correctifs. La chiropratique demeure avant tout une méthode naturelle de santé préventive permettant à tous de conserver leur bien le plus précieux – la santé!




Pourquoi Consulter en chiropratique?


Lorsque notre corps devient malade, nous ressentons des symptômes. Ceux-ci nous apparaissent en forme de douleurs, tensions, perte de sommeil, troubles digestifs, allergies, troubles de coordination, ou toute autre condition qui n’est pas normale pour un corps en santé. C’est la façon par laquelle notre corps nous averti qu’il a besoin d’aide. Souvent notre première réaction est de prendre des médicaments pour traiter les symptômes. C’est simple, c’est rapide et c’est parfois efficace. Mais le corps préfère ce qui est naturel. Les effets secondaires des médicaments en disent long. Le soulagement qu’ils offrent est souvent temporaire. Règle générale, les symptômes que nous ressentons sont uniquement un avertissement provenant du corps et pas du tout le véritable problème. Ainsi, lorsque nous utilisons un médicament pour soulager les symptômes – un analgésique, un anti-anxiolytique, un anti-inflammatoire, un somnifère, un vaporisateur pour les sinus, ou tout autre remède qui traite les symptômes et non la cause – nous accordons à la maladie ou à la blessure un délai de plus dans la détérioration de notre corps, notre santé et notre qualité de vie. N’est-il pas préférable de faire l’effort nécessaire pour corriger la condition qui provoque la douleur ou les malaises et qui empêche votre système nerveux de bien fonctionner? La plupart des gens pensent que la chiropratique ne traite que le mal de dos, mais la vérité est tout autre. Qu’une douleur provienne des épaules, du cou, des bras, des mains, des jambes ou des pieds, que vous souffrez de problèmes digestifs, de migraines ou d’équilibre, ou qu’il s’agisse d’engourdissements qui persistent, une dysfonction du système nerveux est généralement mise en cause. En tant que spécialiste de la santé neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien procède à divers examens physiques, orthopédiques, neurologiques et radiologiques qui permettent de dépister la cause et régler le problème à la source. Les traitements chiropratiques ainsi que la neurologie fonctionnelle proposent des solutions efficaces et non-invasives (sans médicament, ni chirurgie) pour soigner la douleur, même chronique, ainsi que toute une gamme de problèmes de santé. Voilà une option qui s’avère plus intéressante que masquer les symptômes, ce que font les analgésiques, les anti-inflammatoires et bien d’autres médicaments. Faire l’expérience des bienfaits de la chiropratique, c’est prendre sa santé en main, naturellement!




Pourquoi respecter la fréquence des traitements?


Lorsque vous entreprenez des traitements chiropratiques, l’objectif est à la fois de régler le problème immédiat de douleur et d’en corriger la cause. Ceci demande un effort de la part du patient, car il doit collaborer dans la correction de l’origine de sa condition et prendre les responsabilités associées à une telle décision. Après la phase de soins intensifs, où l’on tente de régler le plus grand nombre de problèmes le plus rapidement possible, la phase de soins correctifs a pour objectif d’améliorer les anomalies vertébrales de position ou de mouvement afin de permettre au système nerveux de mieux fonctionner. La fréquence et la durée des traitements qui sont recommandées sont en fonction du problème à rectifier et auront un impact direct sur la rapidité avec laquelle vous retrouverez votre santé et qualité de vie. Aussi, pour obtenir des résultats durables, il est important de respecter le protocole de traitement proposé, même lorsque la douleur a complètement disparu. L’amélioration de votre condition sera vérifiée par des examens de contrôle et des radiographies à différentes étapes de vos soins correctifs. Une fois complétés, des suivis préventifs peuvent être entrepris de façon périodique, de façon à prévenir une rechute ou régler un malaise ponctuel.




Comment la chiropratique se distingue-t-elle des autres soins de la santé?


La chiropratique n’est pas une médecine alternative ni une médecine douce. Il s’agit d’une science de la santé reconnue mondialement qui utilise les connaissances approfondies de l’anatomie, de la physiologie et de la neurologie du corps humain pour maximiser le potentiel de santé du patient. La chiropratique insiste tant sur la prévention et la détection précoce de problèmes de santé que sur le traitement de symptômes et de douleurs lorsque ceux-ci se manifestent. Le chiropraticien suit une formation doctorale universitaire de 5 ans, tout comme le médecin, mais il doit obtenir 245 crédits d’études, comparé aux 225 crédits requis en médecine générale et aux 105 crédits en physiothérapie. Son champ de compétence est neuro-musculo-squelettique et il est qualifié pour poser un diagnostic. Le chiropraticien traite les conditions associées à la colonne vertébrale, il ajuste toutes les articulations du corps et il soigne les troubles neuro-organiques, incluant les problèmes digestifs, sinusites, labyrinthites, vertiges et étourdissements. Le chiropraticien intervient par des changements de vie, de posture et d’alimentation. Il utilise ses mains ainsi que des appareils d’ajustement spécialisés pour améliorer la fonction ou l’alignement des articulations. Des thérapies complémentaires, tels l’électrothérapie, le laser froid pulsé, la neurocryothérapie, la diathermie et les thérapies méridiennes, lui servent à améliorer et à stimuler la physiologie neurale et musculaire pour accélérer le processus de guérison. Au même titre que les rendez-vous réguliers chez le médecin ou le dentiste, il est important d’intégrer des visites chez le chiropraticien dans ses habitudes de soins de santé. Et lorsque vous ressentez des douleurs corporelles, plutôt que d’en faire abstraction ou de les masquer en prenant des médicaments, consultez un chiropraticien immédiatement avant que la situation ne s’aggrave.





Pourquoi Consulter en chiropratique?


Lorsque notre corps devient malade, nous ressentons des symptômes. Ceux-ci nous apparaissent en forme de douleurs, tensions, perte de sommeil, troubles digestifs, allergies, troubles de coordination, ou toute autre condition qui n’est pas normale pour un corps en santé. C’est la façon par laquelle notre corps nous averti qu’il a besoin d’aide. Souvent notre première réaction est de prendre des médicaments pour traiter les symptômes. C’est simple, c’est rapide et c’est parfois efficace. Mais le corps préfère ce qui est naturel. Les effets secondaires des médicaments en disent long. Le soulagement qu’ils offrent est souvent temporaire. Règle générale, les symptômes que nous ressentons sont uniquement un avertissement provenant du corps et pas du tout le véritable problème. Ainsi, lorsque nous utilisons un médicament pour soulager les symptômes – un analgésique, un anti-anxiolytique, un anti-inflammatoire, un somnifère, un vaporisateur pour les sinus, ou tout autre remède qui traite les symptômes et non la cause – nous accordons à la maladie ou à la blessure un délai de plus dans la détérioration de notre corps, notre santé et notre qualité de vie. N’est-il pas préférable de faire l’effort nécessaire pour corriger la condition qui provoque la douleur ou les malaises et qui empêche votre système nerveux de bien fonctionner? La plupart des gens pensent que la chiropratique ne traite que le mal de dos, mais la vérité est tout autre. Qu’une douleur provienne des épaules, du cou, des bras, des mains, des jambes ou des pieds, que vous souffrez de problèmes digestifs, de migraines ou d’équilibre, ou qu’il s’agisse d’engourdissements qui persistent, une dysfonction du système nerveux est généralement mise en cause. En tant que spécialiste de la santé neuro-musculo-squelettique, le chiropraticien procède à divers examens physiques, orthopédiques, neurologiques et radiologiques qui permettent de dépister la cause et régler le problème à la source. Les traitements chiropratiques ainsi que la neurologie fonctionnelle proposent des solutions efficaces et non-invasives (sans médicament, ni chirurgie) pour soigner la douleur, même chronique, ainsi que toute une gamme de problèmes de santé. Voilà une option qui s’avère plus intéressante que masquer les symptômes, ce que font les analgésiques, les anti-inflammatoires et bien d’autres médicaments. Faire l’expérience des bienfaits de la chiropratique, c’est prendre sa santé en main, naturellement!




Pourquoi respecter la fréquence des traitements?


Lorsque vous entreprenez des traitements chiropratiques, l’objectif est à la fois de régler le problème immédiat de douleur et d’en corriger la cause. Ceci demande un effort de la part du patient, car il doit collaborer dans la correction de l’origine de sa condition et prendre les responsabilités associées à une telle décision. Après la phase de soins intensifs, où l’on tente de régler le plus grand nombre de problèmes le plus rapidement possible, la phase de soins correctifs a pour objectif d’améliorer les anomalies vertébrales de position ou de mouvement afin de permettre au système nerveux de mieux fonctionner. La fréquence et la durée des traitements qui sont recommandées sont en fonction du problème à rectifier et auront un impact direct sur la rapidité avec laquelle vous retrouverez votre santé et qualité de vie. Aussi, pour obtenir des résultats durables, il est important de respecter le protocole de traitement proposé, même lorsque la douleur a complètement disparu. L’amélioration de votre condition sera vérifiée par des examens de contrôle et des radiographies à différentes étapes de vos soins correctifs. Une fois complétés, des suivis préventifs peuvent être entrepris de façon périodique, de façon à prévenir une rechute ou régler un malaise ponctuel.




Qu'est-ce qu'un ajustement?


Un ajustement chiropratique a pour but de réduire l’interférence nerveuse et redonner la mobilité. Plusieurs méthodes existent pour effectuer un ajustement. Certaines méthodes utilisées peuvent êtres faites à partir des mains, d’un instrument, d’une table spécialisée ou même la force de la gravité.Il s’agit d’une procédure chiropractique très précise en utilisant une pression qui est dirigée et contrôlée pour replacer les os de la colonne vertébrale dans leur position normale ainsi que la mobilité maximale. En conservant une mobilité et une position maximale, cela permet au corps de travailler son potentiel au maximum tout en faisant débuter son processus d’autoguérison.




Comment agissent les soins chiropratiques


L’être humain est un organisme qui possède la capacité de se guérir et de se régulariser et ce, sous le contrôle du système nerveux. À travers la moelle épinière, le cerveau émet un effet radar à tous les organes et tissus du corps humain. Ensuite, le cerveau traite les milliers d’informations recueillies pour ensuite les comparer au fonctionnement normal du corps. Les mouvements ou positionnement inappropriés des vertèbres formant votre colonne vertébrale, appelés subluxations, peuvent interférer avec cet échange vital. Ceci provoquera une irritation nerveuse compromettant ainsi le fonctionnement des organes et des tissus affectés. Des ajustements chiropratiques spécifiques peuvent améliorer cette communication corps/esprit. L’amélioration du contrôle du système nerveux permet un retour à un meilleur état de santé.




Et si la chiropratique ne m'aide pas?


Si votre chiropraticien(ne) est dans l’impossibilité de trouver et de corriger la cause de votre condition, il (elle) vous référera à un autre spécialiste de la santé plus en mesure de vous aider. Il (elle) est tenu(e) de le faire selon le code de déontologie de la profession chiropratique.




Qu'est ce que le complexe de la subluxation vertébrale?


Le complexe de la subluxation vertébrale (CSV) comporte cinq éléments qui décrivent le mauvais fonctionnement du système nerveux, les muscles, les tissus mous, la colonne et le reste du corps causé par de mauvaises positions et une mobilité déficiente de la colonne. Détecter, traiter ainsi que la prévention de CSV est unique aux chiropracticien(ne)s dans le domaine de la santé.




Est-ce que tout le monde a des subluxations?


Un mauvais fonctionnement de la mobilité vertébrale est un problème commun causé par des traumatismes, le stress, les longues périodes assises, une mauvaise posture, de mauvaises habitudes de posture de sommeil et certaines autres causes, le plus souvent, la seule façon d’éliminer le complexe de la subluxation vertébrale est par des ajustements vertébraux très précis pour replacer les fonctions biomécaniques et d’éliminer l’interférence du système nerveux.




Est-ce qu’un os peut trop bouger?


Peu probablement. L’ajustement chiropratique est particulier. Il utilise la bonne quantité d’énergie à un endroit spécifique, avec un angle précis, au parfait moment. Son objectif est de décoincer une articulation une articulation vertébrale, réduisant ainsi l’irritation nerveuse. Les années d’études, de pratique et l’expérience rendent l’ajustement chiropratique spécifique et sécuritaire.




Qu’est ce qui « craque » lors de l’ajustement?


Les articulations baignent dans un liquide appelé liquide synovial. Certains ajustements produisent un son lorsqu’il y a un déplacement des gaz et des liquides à l’intérieur de l’articulation. Celui-ci peut-être comparable à la succion qui s’échappe lors de l’ouverture d’une bouteille de champagne. Le son peut être intriguant mais il n’y a aucune relation entre ce dernier et la qualité ou la valeur de l’ajustement chiropratique.




Est-ce que les assurance couvrent les soins chiropratiques?


La majorité des assurances paie une partie des coûts des soins chiropratiques. Le patient se doit de vérifier ce point par lui-même. Il est important de savoir que la majorité des compagnies d’assurance couvre les soins de santé seulement en partie. Lorsque l’on travaille pour une reconstruction vertébrale et par la suite un maintien, les compagnies d’assurance ne comprennent pas que le travail le plus important est celui d’une prévention et non d’une période de crise.




Est-ce que les ajustements peuvent rendre ma colonne fragile?


Non. Seulement les articulations bloquées seront corrigées par l’ajustement chiropratique, permettant ainsi aux muscles et aux ligaments affaiblis de se rétablir.




Combien de temps est-ce que cela prend pour se sentir mieux?


Premièrement, les enfants répondent beaucoup plus rapidement. Pour les adultes, cela prend plus de temps étant donné que les problèmes vertébraux sont souvent le résultat d’années de négligence. Tout comme le processus de guérison, le résultat dépend de chaque personne. Votre façon de vivre, votre alimentation, l’exercice et l’assiduité à vos rendez-vous.




Les ajustements chiropratiques sont-ils sécuritaires?


Oui. Une étude gouvernementale de Nouvelle-Zélande (New-Zealand Report, 1978) a démontré que les ajustements chiropratiques sont très sécuritaires. En évitant la médication et les chirurgies risquées, la chiropratique bénéficie d’une excellente réputation. L’examen initial permet, dans de rares cas, identifier les personnes pour qui la chiropratique serait inappropriée. Étudiez les statistiques. Les ajustements chiropratiques sont plus sécuritaires que le fait de prendre des anti-douleurs non prescrits. Jusqu’à tout récemment, nous avons cru que les ajustements cervicales pouvaient rarement causer des accidents vasculaires cérébraux. Cependant, une étude, publiée dans le journal scientifique Spine, a révélé que les ACV sont rares, qu’il y avait un lien statistique entre les visites chez le chiropraticien ou le médecin et les ACV mais que l’ajustement cervicale n’était pas en cause. On explique le lien entre les visites chez le médecin et le chiropraticien et les ACV par le fait que les premiers symptômes reliés à ce dernier (mal de cou, mal de tête et étourdissements) portent le patient à consulter. Le patient aurait donc déjà une dissection de l’artère vertébrale en court avant l’ajustements. L’évaluation initiale devient encore plus importante afin de dépister tout anomalie à une douleur cervicale qui pourrait sembler anodine.




Pourquoi est-ce que la plupart des gens débutent des soins chiropratiques lorsqu'ils ont des problèmes de dos et que plus tard, ils réalisent que d'autre problèmes de santé s'améliorent?


Parce que la chiropratique travaille avec le système nerveux qui contrôle les fonctions de pratiquement toutes les cellules, tissus, organes et les systèmes du corps. En améliorant les fonctions nerveuses, les fonctions de toutes les autres parties du corps se trouvent améliorées aussi




Les patients sont-ils toujours ajustés de la même façon?


Non. La colonne vertébrale et le programme de soins établi pour chaque patient sont uniques. La colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres s’articulant l’une et l’autre. Chaque vertèbre peut se déplacer à l’intérieur de 7 différentes directions. Cette diversité permet d’établir une variété de positions d’ajustements vertébraux. Chaque programme de soins est en fonction de l’âge, de la condition et des objectifs de santé de chaque patient.




Est-ce que le chiropraticien travaille avec les enfants?


Oui. Des traumatismes vertébraux se produisent de façon régulière à la naissance. Plusieurs patients font vérifier leurs nouveaux-nés le plus tôt possible pour le complexe de la subluxation vertébrale.




Puis-je m’ajuster moi-même?


Non. Certaines personnes peuvent faire « craquer » leurs articulations mais cela ne représente pas un ajustement chiropratique. De ce fait, elles risquent d’endommager l’articulation affaiblie par les muscles et ligaments fragiles. Les ajustements chiropratiques sont spécifiques et prennent des années à maîtriser. Même votre chiropraticien(ne) se doit de consulter un collègue afin de bénéficier des soins chiropratiques.




Est-ce que la douleur est souvent associée avec un mauvais alignement des vertèbres?


Oui. Des traumatismes vertébraux se produisent de façon régulière à la naissance. Plusieurs patients font vérifier leurs nouveaux-nés le plus tôt possible pour le complexe de la subluxation vertébrale.




Puis-je me déplacer un disque?


Un disque est un petit coussinet qui absorbe les chocs. L’extérieur est composé d’une matière fibreuse servant à retenir une substance gélatineuse en son centre. Le « disque déplacé» est une expression qui désigne plusieurs symptômes et / ou l’évolution d’une maladie discale. Néanmoins, un disque ne peut pas se déplacer en raison de son attachement aux structures osseuses supérieures et inférieures. Mais un disque peut bomber, se déchirer, s’amincir, s’assécher ou s’affaisser. Il peut souffrir d’une hernie, mais il ne peut pas se déplacer.




Pourquoi les docteurs en chiropratique prennent-ils des clichés radiologique?


Les docteurs en chiropratique utilisent les radiographies pour vérifier les structures internes ainsi que les alignements de la colonne vertébrale et corroborent avec les résultats des autres tests neurologiques et orthopédiques.




Les gens souffrant d’ostéoporose peuvent-ils recevoir des soins chiropratiques?


Bien évidemment. Le (la) chiropraticien(ne) prend en considération toutes les circonstances uniques à chaque patient avant de planifier un traitement de rétablissement. Plusieurs méthodes existent pour ajuster la colonne vertébrale. La technique choisie par votre chiropraticien(ne) sera la plus appropriée pour votre condition, votre âge et votre état de santé.




Pourquoi les médecins et les chiropraticien(ne)s ne s’entendent pas?


La situation change peu à peu. Des années de préjudice et de partis pris sont délaissés car les bienfaits de la chiropratique. Les attitudes prennent du temps à changer. Par contre, les gens demandent de plus en plus d’alternatives à la médecine et à la chirurgie, donc les médecins réfèrent de plus en plus de patients aux chiropraticiens(ne)s.




Qu'est-ce qu'une subluxation vertébrale?


Une subluxation est un dérangement de l’alignement ou du mouvement d’une vertèbre, causant de l’interférence au fonctionnement normal du système nerveux. Cette interférence, causée par la présence de subluxations, modifie la communication optimale entre le cerveau et les organes du corps humain. De ce fait, cette perte de fonction nerveuse diminue la capacité du corps humain à pouvoir s’auto guérir de façon naturelle. Les subluxations sont causées par le stress (physique, émotionnel ou chimique) auquel le corps n’a pu s’adapter adéquatement. Au début, la subluxation affecte seulement les muscles et les ligaments. À ce stade, il arrive rarement que la douleur soit présente. Il est plus fréquent de ressentir un simple inconfort ou même rien du tout. Si la condition demeure sans traitements, les muscles et les ligaments deviennent rigides, des adhérences se créent dans les tissus et les disques intervertébraux commencent à dégénérer. Graduellement, la région affectée entre dans un processus de dégénérescence très répandu de nos jours : l’arthrose sur une longue période, la vertèbre va former des excroissances de calcium et se déformer. Ce qui a commencé comme un problème mineur peut aller jusqu’à la destruction complète de l’articulation produisant des dommages irréversibles aux nerfs ainsi qu’au système nerveux dont ils dépendent. Le but du traitement chiropratique (ajustement) est de remettre les vertèbres subluxées dans un alignement et un mouvement aussi près que possible de la normale. Ceci permet de diminuer l’irritation des nerfs et de rendre une fonction optimale à la région atteinte. Plus la subluxation est détectée tôt, plus elle répondra positivement aux traitements chiropratiques. Les soins chiropratiques représentent donc une excellente chance de guérison pour bien des conditions affectant votre santé, et ceci sans douleur et d’une façon toute naturelle.





©2020 Clinique NeuroPro